Les assassins – R.J Ellory

Les assassins RJ Ellory

Résumé : Sur dix-huit mille meurtres par an aux États-Unis, seulement deux cent sont le fait de tueurs en séries. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne pense à faire le lien entre eux. Personne sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet qu’ils ont été commis à la date d’anniversaire d’un meurtre passé, oeuvre chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon une procédure rigoureusement identique. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs pour leur rendre un funeste hommage?

Mon avis : Bien évidemment dans tous mes articles, je donne mon propre avis. Celui-ci est personnel et sans aucune prétention. Mais nous ne pouvons pas aimer ce genre littéraire soit : Le polar sans apprécier les histoires de R.J Ellory. Cet homme fait partie des plus grands écrivains de la décennie après Caleb Carr et Donato Carrisi. Il est pour moi entre ce dernier et Elizabeth Georges 😉 R.J Ellory transfigure ici le roman de serial killer en lui apportant un souffle nouveau. L’histoire est surprenante et envahie de suspens. Aucune fausse note quant aux intrigues (je tombais dans le panneau à chaque fois). Les personnages, surtout celui de John Costello, personnalité récurrente du début jusqu’à la fin. Un homme secret, étrange, méfiant avec pour cerveau une véritable encyclopédie, expert dans les tueurs en séries. Celui-ci va contribuer parallèlement à aider les enquêteurs sur ce dossier sans fin. Le meurtrier opère mais pas la moindre trace ni aucun indice en vue qui pourrait les aider. Attention tout de même, il faut être bien attentif et suivre consciencieusement l’histoire car beaucoup de personnalités font leur apparition au gré des pages, chacun y apporte une touche de vérité, sans quoi , nous perdons vite le fil conducteur, l’essence même de ce roman.
R.J Ellory extrait le nectar d’une psychologie déviante avec cette évocation des plus grandes figures des tueurs qui ont à jamais marqué les États-Unis. Ted Bundy, le Zodiac ou encore Jeffrey Dahmmer. Il a un sens aigu du détail qui fait vrai, ce qui donne à celle-ci sa crédibilité et accroît la vraisemblance du récit. Cela donne clairement naissance à un petit bijou à la fois puissant et révélateur d’une Amérique traumatisée.
Pour les amateurs de polar, prenez vite ce roman entre vos mains. Avec ce roman R.J Ellory signe son plus beau coup de maître. 😉 Excellente lecture à vous 🙂

Extrait choisi : Pendant longtemps, John Costello tenta d’oublier ce qui s’était passé. Fit semblant, peut-être que ça n’était jamais arrivé. Le diable se présente sous la forme d’un homme, enveloppé par l’odeur des chiens.
À voir sa tête, on aurait cru qu’un inconnu lui avait donné un billet de 50 dollars dans la rue. Un air surpris. Une sorte d’émerveillement satisfait. John Costello se souvenait d’un bruit d’ailes affolées lorsque les pigeons fuirent la scène. Comme ils savaient.
Il se souvenait que l’obscurité était tombée à la hâte ; retardée quelque part, elle était maintenant soucieuse d’arriver à l’heure dite. C’était comme si le diable avait le visage d’un acteur – un acteur oublié, au nom effacé, mais dont la tête rappellerait vaguement quelque chose.
« Je le connais… Oui, c’est… c’est… Chérie, l’autre type, là. Comment il s’appelle, déjà? »
Il avait pleins de noms. Tous signifiaient la même chose.

Quelques mots sur l’auteur : R.J. Ellory est né en Angleterre en 1965. Après, entre autres, Seul le silence et Vendetta, Les Assassins est son huitième roman publié en France chez Sonatine Éditions

« Si tu regardes trop longtemps l’abîme, l’abîme aussi regardera en toi » Nietzsche

Amicalement vôtre

Hanae

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. lebouquinivre dit :

    Je ne l’ai pas lu, mais tu me donnes envie!! 👍🏻🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Si je te donne envie de lire un roman alors j’en suis totalement ravi 😉

      Aimé par 1 personne

  2. juleidoscope dit :

    Je n’ai pas l’habitude de lire beaucoup de policiers thrillers mais celui-ci me tente bien et ton avis me donne vraiment envie d’en savoir plus sur cet auteur et ce roman =)
    Je prends note donc pour une prochaine lecture ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Ellory est un grand écrivain qui arrive a captiver le lecteur et à tenir l’intrigue d’une main de fer. J’aime les policiers, les biens écrits 🙂

      J'aime

  3. Angelilie dit :

    J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte. blog très intéressant. Je reviendrai. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

    J'aime

  4. Je n’ai jamais lu l’auteur, il fait parti de ma liste d’envie =)

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai hâte de connaître ton avis alors 🙂 excellente lecture à toi
      Hanae

      Aimé par 1 personne

  5. Nathalie C. dit :

    Fan de polars et thrillers, je n’ai jamais lu Ellory. Par contre, je suis tellement fan de donato carrisi que je garde ta proposition dans ma PAL!

    Aimé par 1 personne

    1. Donato Carrisi!!! Comment ne pas aimer sa plume? 🙂 Ellory est vraiment le maître du polar je te le recommande fortement. Quel livre es-tu en train de lire?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s