Un élément perturbateur – Olivier Chantraine

dsc_00796678095197742727744.jpg

Editions Gallimard : 24-08-2017
Collection Folio : 07-03-2019

Résumé : « Qu’est-ce que vous foutez dans mon bureau, me dit-il d’un ton suspicieux. C’était ouvert monsieur Krug, je venais vous voir. Bon, qu’est-ce que vous voulez, j’ai du travail, notamment à cause de vos chinoiseries.
Le Japon, je dis.
Ca fait une différence? s’énerve Krug. Je reste sans voix. J’hésite à lui répondre que le 6 août 1945 à huit heures quinze ça faisait une différence d’être à Pékin plutôt qu’à Hiroshima mais je ne dis rien »

Envoyé au Japon pour conclure une négociation cruciale, Serge fait capoter l’affaire. Sommé de réparer son erreur, le voici lancé dans l’opération de la dernière chance. Mais les déconvenues s’enchaînent.

Un premier roman à l’humour décapant qui illustre le rapport ambivalent du héros à la réussite, à la famille, au couple, et à tous types de discours dominants.

Mon avis : une histoire déjantée, rocambolesque à souhait qui, avec un humour corrosif, nous dévoile la partie cachée des dessous de la politique et des entreprises frauduleuses.
Serge Horowitz, notre personnage principale est en quelque sorte un élément perturbateur. Incapable de s’assumer, hypocondriaque, il vit une vie monotone aux crochets de sa sœur Hélène. Sa vie n’est faite que de rituels et d’habitudes sans aucune prise d’initiative ou d’une quelconque aide. Seule sa sœur, comme une mère, lui apporte son quotidien sur un plateau. il ne doit son métier, analyste financier chez Offshore Investment Company grâce à son ministre des finances de frère, François.

Serge a une certaine particularité, quelque peu handicapante, il est atteint d’un trouble de langage, l’aphasie, allant de la difficulté à trouver ses mots à une perte totale de la faculté de s’exprimer. En bref, un cou p de stress un peu trop fort et la parole disparaît. Très pratique quand l’entreprise est en pleine négociation avec une société japonaise.

Pour notre plus grand bonheur et notre malin plaisir, Serge fait tout capoter. Le scandale de plus chez Offshore Investment Company signé de sa main. Le voici désormais lancé dans l’opération de la dernière chance avec sa collègue Laura. Belle et jeune femme dynamique, écrasante, prête à tout pour gagner en estime et en évolution.

Ce roman est un savant mélange de relations familiales déchirées par un douloureux passé, des dessous de la politique et d’une société peu honorable. Cette comédie sarcastique bourrée d’humour et de péripéties nous fait du bien. La fin est d’autant plus rocambolesque que l’on s’aperçoit que la vie, malgré ses fracas, nous réserve parfois de belles surprises.

Un roman loin du coup de cœur mais que je recommande vivement pour son style, son décalage mais aussi pour sa vérité.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. lebouquinivre dit :

    Je ne connaissais pas du tout! Merci pour cette découverte tout sourire 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s