La Promesse – Tony Cavanaugh

Parution : 12/04/2018
Editeur : Editions SONATINE

Résumé : Ex-flic des homicides à Melbourne, Darian Richards a laissé derrière lui un cortège de vies anéanties, de foyers en deuil, de réponses impossibles à donner. Épuisé par cette litanie de souffrances, il a pris une retraite solitaire dans le Queensland, loin des villes et de leurs turpitudes. Mais les démons sont partout. Et dans la région, depuis quelques mois, des adolescentes disparaissent sans laisser de traces. La police locale parle de fugues. C’est en général ce qu’on dit quand on ne retrouve pas les corps, Darian le sait, mais il ne veut pas s’en mêler. Ce n’est pas son histoire. Et pourtant… malgré la promesse qu’il s’est faite de se tenir éloigné des tragédies, l’idée de laisser toutes ces familles sans réponses le hante. Aussi décide-t-il de prendre les choses en main. Mais à sa façon cette fois, sans s’encombrer du protocole. Il est loin d’imaginer ce qui l’attend.

Mon avis : Tout d’abord, bien le bonjour à vous tous. Quel plaisir de vous retrouver depuis le temps. J’ai un peu laissé mon blog en stand-by. Les aléas de la vie parisienne 😉 Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’un roman qui trône depuis trop longtemps dans un coin. Un SP perdu dans les profondeurs abyssales et poussiéreuses de ma chère et tendre bibliothèque. Il fallait qu’il prenne un nouveau départ, une nouvelle vie et cette dernière allait commencer sur ma table de chevet.
Comme on dit si bien en franglais : Shame on me! Sachez que je ne reçois que très peu de service presse pour deux bonnes raisons :
La première : aucune maison d’éditions ne m’en propose 🙂 et la deuxième : je n’ai pas envie de me foutre une pression. En effet, les lectures deadline me rebutent. Je lis à mon rythme, avec le temps que je m’accorde et par pur plaisir. Attention, si une maison d’éditions me propose LE roman, qui suis-je pour refuser? J’accepterais avec honneur et parcimonie. Bon, tout cela pour vous dire que ce SP là, ben je l’ai bien zappé de ma vie. Et bien vous savez quoi, j’avais bien fait de l’oublié car même si le titre était prometteur, je n’ai pas eu la promesse tant promise.
J’ai refermé ce livre avec, à mon goût, un sentiment trop mitigé. Pourtant tous les feux étaient au vert – mon premier thriller australien, un auteur encore inconnu, un résumé captivant, un titre prometteur, et une promesse de rebondissements croustillants, de sensations de dépaysement et d’un page-turner saisissant. Un polar au pays des Kangourous sur la Sunshine Coast en pensant par le Queensland, l’autoroute de sable et j’en passe. Mais ce flic à la retraite et au passé sulfureux qui reprend une affaire de meurtre, la nonchalance du personnage et l’histoire trop « classique » m’ont laissé perplexe.

Loin d’être un coup de coeur, ce roman n’est pas non plus une déception. Je reconnais le talent narratif de l’auteur, ces explications précises et le déroulement bien ficelé (qui suis-je pour juger? Personne). Mais l’alternance entre l’ennui, l’attente des rebondissements et l’excitation de certains revirements m’ont parfois épuisé. J’aime lire en montagne russe mais sans jamais laisser place à l’ennui. Même si les détails des scènes de crimes, la description quasi chirurgicale et l’évolution des personnages m’ont prouvé que l’auteur avait plus que du talent, ce roman, dans sa globalité, m’a un peu laissé de marbre. Je reviens donc, sur le blog avec un acte manqué qui, je vous assure, ne m’empêchera pas de découvrir cet auteur.

En tant que « blogger » je me dois, pour vous comme pour moi, de vous dire ma vérité et jouer la carte de la franchise sur absolument toutes mes lectures. Je vous souhaite de belles lectures et soyez au rendez-vous car je vous réserve encore quelques chroniques 🙂

Publié par hanaepartenlivre

Bookaddict totalement assumé, je suis un adepte de la culture japonaise et de la bonne bouffe. Je partage ici mes folies livresques et mes roadtrip des libraires indépendantes parisiennes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :