Qu’est-ce que je lis ?

cropped-livre15.jpg

Je suis (comme les psychologues peuvent le décrire) un « compulsif ». Il y a en moi un perpétuel combat entre ma raison et mes bas-instincts. Ils adorent se confronter devant une librairie.

Je pousse toujours la porte du paradis en m’infligeant de bonnes résolutions:  » Je ne suis ici que pour flâner, prendre du bon temps, profiter de l’atmosphère, échanger avec le libraire »…. Comme vous l’aurez deviné, c’est ma raison qui parle. Quant à ma passion, celle-ci s’affole, s’extasie, ordonne à ma main droite de sortir la carte bancaire… Que faire ?

Le combat se termine toujours avec quelques romans dans un sac et surtout le sourire aux lèvres.

Donc, pour répondre à cette question, je ne fonctionne qu’au feeling, à la spontanéité et à l’envie du moment (ils ne m’ont jamais fait défaut). Je lis pratiquement de tout.

Ma recette est la suivante:

1/2 litre de Donato Carrisi

1/2 verre de Joann Sfar

1 zeste de Pierre Lemaitre

Mélanger le tout avec l’amour de Yoko Ogawa

Laisser reposer quelques instant avec Caleb Carr

Faire cuire à feu très doux d’Amélie Nothomb ou Keith Ablow

Flamber d’un bon millésime à la David Foenkinos

et savourer l’instant avec Oswald Wynd et Alan Hollinchurst

Bon appétit bien sûr !!!!

 

Ah oui, j’allais oublier le plus important et pas des moindres, j’achète uniquement mes livres dans les librairies INDÉPENDANTES. C’est très important pour moi de contribuer à la conservation de cette espèce rare et magnifique qu’est le libraire, au charme « à la parisienne » de ces petites échoppes, au monde incroyable du papier et à cette savoureuse odeur comme quand on passe devant une boulangerie le matin avant d’aller au travail.

Est-ce du militantisme ?

Peut-être ! – Peu importe ! – C’est comme ça !

Amicalement vôtre

Hanae